Jonathan Beliën

Jonathan Beliën

Freelance Web Developer

« Spécialiste » en cartographie numérique
Membre du conseil d'administration d'OpenStreetMap Belgique
Membre d'OpenLabs (Albanie)
Fan de LEGO et de bande-dessinées
Photographe amateur



OSCAL 2017 - Quand OSM Belgique rencontre OSM Albanie (et OSM Kosovo)

Publié le 13.06.2017

Tout commence en Février 2017 lors du FOSDEM (https://fosdem.org/) à Bruxelles ; une joyeuse délégation d’albanais débarque sur le sol bruxellois. Parmi ces Albanais, Anisa Kuci et Redon Skikuli, membres d’OSM Albanie ; puisqu’ils sont sur le sol belge, ils décident de prendre contact avec OSM Belgique et ça tombe bien, quelques uns d’entre nous assistent également au FOSDEM. Premier contact autour d’une bière belge, nos nouveaux amis albanais nous annoncent qu’ils organisent une conférence sur l’open-source chez eux à Tirana en Mai : OSCAL (Open Source Conference Albania) et que nous y sommes les bienvenues. Même si ces albanais sont plutôt sympas, on ne peut pas dire que Tirana fasse partie des destinations de rêve. Je réponds donc poliment (et prudemment) que j’y réfléchirai. Le FOSDEM se termine, les semaines passent et je garde contact avec Anisa et Redon … Je découvre qu’ils gèrent un “hackerspace” à Tirana et qu’ils organisent plein d’événements intéressants liés à l’open-source (en plus d’OSCAL). L’idée d’aller visiter Tirana devient petit à petit un besoin. Et pourquoi ne pas aller découvrir cette ville et ces gens dont je ne connais absolument rien et en profiter pour assister à une conférence sur l’open-source.

Hôtel réservé, billets d’avion achetés, je décide donc de passer 5 jours à Tirana pour la quatrième édition d’OSCAL. Arrivé le Vendredi en début d’après-midi, je profite de mon après-midi pour visiter OpenLabs (https://openlabs.cc/en/), leur “hackerspace”. Petit local sympa au bout d’une ruelle, j’y fais la rencontre d’autres membres du hackerspace ainsi que de 2 orateurs américains venus également un peu en avance.

Après une rencontre avec l’alcool local et une nuit pour m’en remettre, c’est parti pour un des week-ends les plus intéressants et passionnants de ma vie. OSCAL est définitivement une conférence internationale de grande ampleur. Des orateurs et des participants des quatre coins de la planète, des conférences et des sujets passionnants, le tout dans une ambiance plus que chaleureuse et sous un soleil radieux, que demander de plus ? L’organisation était vraiment parfaite (malgré le fait que plusieurs orateurs aient annulé leur venue sans prévenir). Les bénévoles et organisateurs étaient vraiment aux petits soins avec les orateurs et les participants (je pense que le panier de bienvenue qui attendait les orateurs et les “supporters” dans leur chambre d’hôtel n’est pas passé inaperçu).

Mention spéciale pour Sidorela Uku pour l’excellent atelier d’introduction à OpenStreetMap (qui affichait complet) et pour la tenue du stand OSM Albanie durant tout le week-end (ainsi quel’excellent prospectus d’introduction à OSM disponibles sur le stand).

Stand OSM Albania Atelier OSM Albania

Un “meetup” OpenStreetMap a également eu lieu le Dimanche après-midi et j’ai eu la chance d’y rencontrer des membres d’OSM Kosovo (dont Besfort Guri, également membre de HOTOSM) et l’incontournable John Sturdy tout droit venu de Cambridge ! Très intéressant de voir comment d’autres communautés évoluent autour d’OpenStreetMap dans d’autres coins de la planète. J’ai ainsi découvert qu’OSM Albanie a signé une convention avec la ville de Tirana pour avoir accès à des données qu’ils pourront utiliser pour améliorer la qualité des données disponibles dans OpenStreetMap.

Meetup OSM

Conclusion : je dois bien avouer que je ne m’attendais pas à prendre une telle claque ! Tirana est vraiment une ville incroyable et ses habitants des gens charmants. Je ne sais pas très bien quelle image j’avais de l’Albanie et de Tirana mais j’avais de toute évidence tout faux ! La ville est en pleine rénovation et même si certains coins sont carrément défraichis, la partie rénovée (et en cours de rénovation) est vraiment impressionnante (et bien plus moderne que le centre de Bruxelles). Tirana et l’Albanie en général valent le détour et c’est sûr que je serai présent au prochain OSCAL !

Tirana